ATTENDEZ ATTENDEZ Avant que vous n'étéigniez votre ordinateur sur le champ, n'envisageant pas UN seul instant de me voir en tenue d'Eve... je vous arrête... rrrrooohh, je le couvais depuis quelques temps ce petit jeu de mot, hein, je me suis faite plaiz'... non, j'ai un peu de considération pour vos yeux, vous ne me verrez pas dans le plus simple appareil!

Allez, trêve de jeu de mots qui ne font rire que moi, voici ma dernière production couturesque ET japonisante puisque tirée de ce livre là tunique_robes_etc, et terminée depuis longtemps, mais les crobes ont tout juste déserté, sachant qu'il y a encore quelques survivants!

C'est donc la robe N, LE best seller des blogueuses couturières visiblement, et devant laquelle je suis tombée en pamoison, littéralement, n'ayons pas peur des mots.

Le tissu c'est encore un coupon offert par mamoune, qui a compris que j'aime les pois, et le biais, je l'ai commandé la peau des fesses à une mercerie, à Paris.

N1

Comme d'hab, c'est japonais, donc c'est large, donc potentiel femme enceinte à son max, bien que j'ai fait la plus petite taille sans les marges, le bas, je l'ai élastiqué pour faire une tunique, mais je vais le virer et faire un ourlet simple, ç'en est trop : on dirait vraiment que j'attends le second (ce qui est toujours totalement faux, on ne s'emballe pas la famille hein).

N2

Voilà pour les photos, au saut du bain, avec ma peau blanc de bidet qui fut un temps bronzée (humm, on va dire ça hein) et  quelques kilos perdus dans les batailles avec les crobes, vivement l'été que je me confonde un peu moi avec le papier peint (crème, je précise pour ceux qui n'auraient pas suivi!)

ET j'en profite aussi pour vous dire que je pète de joie et de fièrté car je fais partie de deux blogs collectifs, Japan Couture addicts (tout est dans le titre) et le Défi 13, d'où mon post à cette date pour ce dernier!

N3