Pour rompre avec la quotidienne routine, l'air pourtant pur mais lotois du pays des vaches, nous avons pris, le triton boule et moi-même, la route vers le grand, mais alors trèèèès grand air.

Accueillis comme des coqs en pattes cela va sans dire, le triton boule découvre, déménage, et en kamikaze né, s'aventure gaiement direct vers les vagues lors de sa première confrontation avec le grand bleu. Bref, autant vous dire que les projets couture sont au point mort, les tentatives de tricot, mouaf, n'en parlons pas.

Cependant, histoire que sa mère poule ne perde pas trop ses repères, le triton boule s'est chargé de hurler non stop de minuit à deux heures du mat', réveillant TOUTE la maisonnée, collant la honte à sa mère, et rappelant par la même occasion à ses hôtes courageux leur jeune (et lointain??? rrrooohh, fallait la faire celle là) temps...

GEDC0061

Mais qu'on ne s'affole pas, une siestoune (acceptée EXCLUSIVEMENT dans la voiture) et c'était reparti!

GEDC0060

Allez, je m'en vais garer les petites voitures!